• Le Japon : les délices de Tokyo

     

    Un voyage au Japon est une expérience unique. Nous en rêvions depuis plusieurs années et attendions que les enfants grandissent et nourrissent à travers les images que leur montrions, l’envie de découvrir ce pays extraordinaire. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, c’est un pays « à part ». Au-delà de la langue et de l’éloignement géographique – très relatif évidemment quand on vit en Asie – la perte de repères est réelle, plus profonde qu’il n’y parait. On se dit qu’une grande ville reste une grande ville, qu’un parc reste un parc, qu’un métro reste un métro… il n’en est rien. 

    C'est une destination complexe qui se révèle doucement à nos yeux. Au fil des jours, le regard s’affranchit de la quête de l’image stupéfiante ou étonnante et rentre dans une autre exploration : celle du détail, de l’esthétique humble, de l’harmonie en toute chose. A la limite de la contemplation d’une feuille qui tombe… si si. C’est zen et excitant à la fois, tu comprends ? Pas trop...  Comment te dire… voyager au « pays du Soleil-levant » c’est découvrir un univers inconnu où la tradition se conjugue avec la modernité, où la sérénité et le respect côtoient l’animation et l’agitation, où l’ordre et la propreté sont si naturels! Ah ça nous change! 

    Je sens que je vais en faire des tonnes! Tout était tellement parfait. Même la cuisine est délicieuse, raffinée et esthétique. Sous nos papilles éclataient des saveurs inconnues sous le regard des chefs, scrutant nos mines comme s'ils jouaient leur toque en attendant notre verdict. Les grands " ooooohh!!!"  tout sourire, "et oui que c'est bon!" On comprend pourquoi c’est la ville la plus étoilée au monde !  Petits tours dans les marchés, attraction adorée de tous!

     

     

    Nous sommes restés cinq jours à Tokyo. La plus grande ville au monde : vision urbaine fantastique à perte de vue. Le carrefour des tendances et des contradictions. Son gigantisme abrite l’intime, son brouhaha couvre la discrétion japonaise. Les multiples quartiers que nous avons visités – en moyenne, nous marchions 10 km par jour, sont autant de villes dans la ville, voire même de villages dans la ville ! Il faut voir Tokyo ! Il n’y a pas de logique de construction, la ville évolue sans cesse offrant des expériences visuelles uniques au quotidien. Asakusa, Ueno, Ginza, Odaiba, Omotesendo, Roppongi, Asakasa, Shinjuki, Shibuya où nous logions, sont autant de quartiers visités et d'expériences différentes. Difficile de tous les présenter!

    Ce qui étonnant c'est que les enfants n'ont pas bronché. Gaspard était fasciné par les voitures de luxe et les gadgets en tout genre et Rosalie, curieuse de nature, adorant les magasins de "brols" pour fille-fille, nous a pas mal abandonnés pour découvrir les rayonnages! Si on a stressé? Comment te dire dans une ville comme Tokyo... Un peu.

     

     

    HARAJUKU et OMOTESANDO - un quartier à faire le dimanche sur les conseils avisés de nos amis, chanceux expatriés trois ans à Tokyo.  C'est le sanctuaire shinto Meiji Jingù qui nous a plongé dans la culture nippone dès le premier jour. Coup de chance, c'était un jour de fête et donc de procession de Mikoshi  - palanquins ou sanctuaires portés par les communautés jusqu'au temple principal . Un mariage traditionnel nous attendait... un régal pour les yeux! 

     

     

      

     

    Les joueurs de tambour, absolument dingue!

     

    Les sacs magnifiques de Saké, l'alcool de riz japonnais. Une sorte de vin blanc un peu plus fort mais qui ne s'apparente pas à un digestif - ce que je croyais. Chaud, le saké est très bon, réchauffe évidemment! Belle découverte aussi... 

    Le Japon: aux délices de Tokyo...

     

    Une rue étonnante Takeshita Dori On ne sait pas qui était ce boys-bande, mais vraisemblablement très connus à entendre les cris , sinon dans cette rue ultra ados, on croise des jeunes très cool, vivant leur délire vestimentaire, c'est drôle et du haut en couleurs!

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon : les délices de Tokyo

    ASAKUSA - un des quartiers les plus populaires de Tokyo. On s'y presse pour venir déposer quelques prières au temple bouddhiste Senso-Ji où nous sommes accueillis par un énorme Chochin de 4 mètres de haut (grosse lanterne rouge). L'endroit est magnifique malgré la foule et fut notre première rencontre avec les femmes en kimonos traditionnels.

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon: aux délices de Tokyo...

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon: aux délices de Tokyo...

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon: aux délices de Tokyo...

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon : les délices de Tokyo

    Le Japon: aux délices de Tokyo...  Le Japon...  Aux délices de Tokyo

     

    ASAKASA Un quartier contrasté, d'un côté le parc du palais impérial, de l'autre on dirait New York...

    Le Japon...  Aux délices de Tokyo Le Japon...  Aux délices de Tokyo Le Japon...  Aux délices de Tokyo

     

    RYOGOKU Petit tour du côté du Musée Edo, jouxtant une salle entrainement des Sumos. incroyable comme ils sont gigantesques! 

      Le Japon...  Aux délices de Tokyo Le Japon : les délices de Tokyo Le Japon : les délices de Tokyo

    AKIHABARA quartier électro, impossible de résister aux jeux! Quartier des mangas aussi ...

    Le Japon : les délices de Tokyo Le Japon : les délices de Tokyo

     

    Le Japon...  Aux délices de Tokyo Le Japon...  Aux délices de Tokyo Le Japon : les délices de Tokyo

    Au croisement de Shibuya, très connu pour ses néons gigantesques, rencontre avec ce monsieur, un peu perché... Il y avait beaucoup de jeunes le soir avec des pancartes "free hug" câlins gratuits - et devine qui est allé faire plein de câlins? Rosalie évidemment qui faisait rire tout le monde! 

    Le Japon...  Aux délices de Tokyo 

    On est tenté de rester non? 

     

    Le Japon...  Aux délices de Tokyo  

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :