• Petites escapades vietnamiennes

    Nous avons les week-end vagabonds ces derniers temps. Entre les vacances de Pâques des enfants et les week-end à rallonge, on en profite pour fuir la fournaise saigonnaise! Ce 6 mai est à fêter, premier orage depuis 5 mois, premières gouttes amorçant la saison des pluies. Enfin! car les températures ressenties sont épouvantables, avec l'humidité, elles atteignent les 43°C en journée, ne baissent que de 5 degrés la nuit. Je vois notre consommation électrique monter en flèche avec l'air conditionné dont on ne peut se passer. 

    Parmi nos escapades, nous avons visité le centre du Vietnam, jolie découverte de Hôi An proche de Dà Nang, sur la côté est. Au XVème siècle, c'était une ville prospère car située sur les routes maritimes du commerce de la soie. Les riches marchands chinois, japonais puis plus tard français y installèrent des comptoirs ainsi que leurs demeures aujourd'hui inscrites au patrimoine mondiale de l'Unesco. On en compte près de 850, un petit trésor à ciel ouvert. L'ensablement de la principale rivière a eu raison du port d'Hôi An qui peu a peu a décliné au profit de celui de Dà Nang. La ville a sa revanche aujourd'hui, destination touristique, elle défend son patrimoine immobilier et son savoir faire, c'est la ville des lampions! Juste magnifique!

    Petites escapades vietnamiennes

    Et oui, en mars, au centre du Vietnam, il fait un peu frais!

    Petites escapades vietnamiennes 

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Comme dans toutes ces villes vietnamiennes, je me retourne souvent pour observer les vendeurs ambulants qui trottinent à la rencontre du chaland ou s'installent sur un trottoir brouillant ainsi les limites entre espaces public et privé. Une chaise, une paire de ciseaux, un miroir accroché au mur où la rue se reflète en décor, voilà le salon de coiffure. Un peu plus loin, une table, quelques bobines, une machine, c'est l'atelier de couture. Une vendeuse de fruits porte une palanche et rappelle la silhouette emblématique du pays. Je les trouve toujours touchant et mon regard hésite souvent entre la sympathie pour des gens qui évoquent la stabilité d'une tradition, une culture, un savoir-faire et les marges sombres de la pauvreté, l'exutoire de la misère, le "système D". Entre la vendeuse de brochettes de poulpes et la vendeuse de café, j'ai parfois l'impression de revenir en enfance, quand on jouait à la dînette dans la maison d'Aimé - tellement plus confortable que la rue pour cuisiner... Est ce que je te parle de la vaisselle? Non, tu vas penser que je chipote un peu...

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Petites escapades vietnamiennes

    Et puis Dà Nang c'est aussi la mer. Alors pour le coup on se serait cru en mer du Nord! Bon, il s'imaginer une plage superbe, sauvage immense mais sous le crachin vietnamien c'était dépaysant (pour l'autochtone). 

    Petites escapades vietnamiennes

    Les bâteaux de pêche en forme de demi coque de noix, trop mignon...

    Petites escapades vietnamiennes

    Comme tu l'auras bien compris ce ne sont pas quelques nuages qui auront entamé notre plaisir! En fait, quand on sait qu'on repart à la mer deux semaines plus tard... quoi? Suis un peu énervante? Je vais quand même poster quelques jolies photos de Phu Quoc island... 

    Petites escapades vietnamiennes

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Hachirota
    Samedi 21 Mai 2016 à 21:03

    Bonjour. Merci pour votre partage, je prend plaisir à lire vos mots depuis quelques mois et votre aventure me laisse rêveur à chaque fois que l'article prend fin, merci de nous faire rentrer dans cette part de vous-même. On sent qu'écrire pour vous est un plaisir, l'humour et le naturel en avant. J'attend avec impatience la suite de l'aventure de la famille Delville. Salutations de Nantes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :